Samuel Hahnemann, père de l'Homéopathie...
Le principe de l'homéopathie consiste à employer le remède le plus proche possible de l'ensemble des symptômes que l'animal exprime. Ce remède sera donné une fois ou répété dans une dynamisation égale ou supérieure jusqu'à disparition des symptômes.
L'homéopathie est utilisée pour des maladies aigues comme la grippe, diahrrée, boiterie, vomissement, infections...
et pour des maladies chroniques comme l'arthrose, l'allergie, cancer, verrues, paralysie, dermatose, intolérance, dépression...
Une alimentation déséquilibrée, un environnement inadapté, un manque d'exercice physique ainsi que des relations sociales stressantes provoquent une privation de santé chez le patient qui pertube la force vitale et engendre la maladie.
L'utilisation abusive des remèdes peut amener à une suppression et déclencher de nouveaux symptomes plus profonds.
Il existe deux formes de remèdes (globules ou granules) et différentes dynamisations (Korsakoff, centésimales, décimales, LM, UL...)
L'homéopathie est une médecine alternative qui respecte la globalité de l'animal. Elle peut être complémentaire à l'allopathie (ex: chimio, radiothérapie).


image-266570-948e357be60b43909e35876bc43e6d41.png
L'homéopathie pour tous
image-266584-cd10d747c0f64395892a72a82e45e9af.jpg
Chaque être est unique...
"Deux chiots d'une même portée réagiront différemment en fonction de leur individualité au facteur déclenchant de la maladie."
image-266571-similitude.jpg
Loi des semblables de Samuel Hahnemann
Pour guérir les symptômes d'une maladie, on choisit un remède dynamisé qui provoquerait les mêmes symptômes si on le donnait au patient à répétition quand il est en bonne santé.
image-266598-d6ace1e37d804a318464502df900e80f.jpg
Les privations de santé sont essentielles dans le suivi homéopatique

Les relations sociales avec ses congénères, le propriétaire, l'alimentation équilibrée, l'exercice physique sont des points importants de la vie de nos patients.